Invasion des insectes et acariens parasites : Un spécimen isolé

Voici à peu près ce à quoi il ressemble. Cette image n’a pas mis en évidence ses ailes.

Un ectoparasite sur A4.

C’est presque invisible.

Invasion des insectes et acariens parasites : Le cas crucial des volailles

Il est observé une prépondérance de ces insectes et acariens parasites ou ectoparasites dans les élevages de volailles. Certaines espèces d’ectoparasites sont plus présentes spécifiquement au sein des volailles. Ils sont très difficiles à voir à l’œil nu du fait de leur petite taille, certaines personnes peuvent tout de même les sentir sur leur corps …

En tenant compte des observations et expérimentations faites jusqu’ici, il faut préciser que ces ectoparasites sont actuellement dans presque tous les élevages de volailles quels que soient l‘espèce, le mode d’élevage et l’effectif des volailles. Ces volailles sont donc constamment attaquées par les parasites, ce qui affecte leurs performances. La santé des volailles doit être prise très au sérieux car elle peut influer sur la santé humaine et la santé environnementale.

Parasite externe de volailles isolé et zoomé.
Ectoparasites très répandus dans les élevages et l’environnement.
Lire la suite

Invasion des Insectes et Acariens parasites : Où se cachent-ils les acariens ?

La propagation des acariens dans l’espace atteint une ampleur telle que des actions de lutte isolée ne peuvent plus produire un bon résultat. Il faudra par contre une action collective et soutenue pour venir à bout de ces ectoparasites et arrêter les effets néfastes et les problèmes de santé qu’ils occasionnent aussi bien pour les hommes que pour les animaux.

Comme expliqué dans un article précédent, il y en a de visibles et d’invisibles en fonction de l’espèce et du stade physiologique. Il est très important de savoir où se cachent ces acariens afin de pouvoir arrêter leur propagation et les combattre efficacement.

Où se cachent-ils ces acariens ?

Les fermes d’élevage et sites de production agricole infestés

Sur un site infesté, les acariens sont en grand nombre sur les animaux, dans les poils des mammifères et dans les plumes des volailles. Mais en plus, ils sont en grand nombre dans la litière d’où ils sortent la nuit pour attaquer les animaux et se propager. Ils sont dans les interstices du bâtiment d’élevage et dans les poteaux du bâtiment si ces derniers sont en bois. Ils se cachent dans les provendes, dans les sacs des provendes, dans les palettes sur lesquelles sont posés les sacs des provendes. Ils sont dans tous les dortoirs, les bureaux et autres infrastructures sur les sites de production. En plus les personnes qui travaillent sur ces sites et celles en contact sont également des vecteurs passifs de ces parasites.

Les personnes infestées

Ces personnes infestées sont soit sur une ferme infestée d’ectoparasites ou ont été en contact avec une ferme infestée, ou un matériel de travail infesté, ou ont été en contact avec une personne infestée. Les acariens étant pratiquement invisibles, l’infestation d’une personne à une autre se fait sans que les personnes concernées n’en soient conscientes dans la plupart du temps…  Ces personnes servent d’habitat passager pour ces nuisibles et les propagent inconsciemment au fur et à mesure de leurs déplacements.

L’environnement immédiat des sites infestés

Les acariens s’étendent dans l’environnement immédiat des sites infestés. Tout ce qui s’y trouve est infesté d’acariens : que ce soit maisons, marchés, services, boutiques, supermarchés, etc. Une fois qu’ils prennent le contrôle de leur nouveau lieu d’habitation, ils continuent leur expansion ….

Pour les fermes ou sites de production agricoles infestés d’acariens, et qui se trouvent à l’étage, au premier ou deuxième niveau ou plus, ces acariens, au gré de la direction du vent, se répandent dans tout l’environnement immédiat … 

Si c’est une maison d’habitation qui est juste à côté du site, les acariens vont prendre d’assaut cette maison. Ils vont se cacher un peu partout. Ils sont dans les serpillères, les chaises, tables, canapés, objets de décoration, moquettes, vêtements, sacs, sofas, fauteuils, matelas, oreillers, motos, voitures, cahiers, livres, ordinateurs, téléphones, etc. Ils sont dans toutes les chambres avec une prédilection pour les lieux ayant des objets dont les matériaux sont à base de mousse et de bois. Ils aiment y rentrer pour se cacher.

Pour le cas des marchés, ils sont en grand nombre surtout au niveau des lieux de vente d’animaux (volailles et autres) et produits d’animaux. Et de là, ils se propagent dans les autres parties du marché, et ainsi de suite…

Ces quelques lieux de cachette des acariens sont exposés afin d’en tenir compte dans les méthodes de lutte pour un meilleur résultat.

Invasion des Insectes et Acariens parasites : Litières des fermes

L’amendement organique est nécessaire pour atténuer les effets des changements climatiques et renforcer la restauration et la fertilité des sols. Beaucoup d’acteurs agricoles se procurent des engrais vert mis en place par des structures agrées.

Mais aussi, une bonne majorité des acteurs de productions végétales à la recherche de l’amendement organique se tourne du côté des fermes d’élevage pour se procurer des déjections et litières des animaux. Il est important de se rassurer de l’état sanitaire des fermes avant de se procurer ces litières et déjections.

Lorsque la ferme d’élevage est infestée d’ectoparasites, ces litières et déjections des animaux contiennent un grand nombre d’ectoparasites. Lorsqu’un maraicher s’en procure par exemple, il propage pendant le transport les ectoparasites le long du trajet et sur son site de production.  

Il faut un peu plus d’attention à ce niveau pour réduire la propagation de ces ectoparasites dans l’environnement.

Protégez les enfants contre les ectoparasites en milieu rural

Les parasites externes se propagent dans l’environnement principalement les endroits ayant une forte concentration de sites de production agricoles ne respectant pas les normes en matière de biosécurité. Dans un tel environnement, les parasites externes se développent et causent des maladies pour les animaux et aussi pour les humains dont les enfants sont très vulnérables.

Si votre enfant présente l’un ou l’ensemble des symptômes suivants :

  • Toux répétées ;
  • Grippe intermittente ;
  • Affections dermatologiques persistantes ;

Alors, accordez de l’attention à votre environnement …

La plupart du temps, les produits de traitement ne sont pas si inefficaces, mais c’est parce que l’agent pathogène est toujours en place et n’est pas directement visé par le produit de traitement.  

Si vous vous trouvez dans une telle situation, sollicitez le service de santé compétent pour diagnostiquer la présence ou non des ectoparasites dans votre environnement; et au besoin, pour savoir la procédure à suivre. 

AGISSEZ POUR PROTEGER LES ENFANTS !

Invasion des Insectes et Acariens d’élevage : Conséquences sur la Santé Publique

L’exposition aux acariens d’élevage cause chez les personnes exposées plusieurs affections susceptibles de s’aggraver si le diagnostic n’est pas vite posé et un traitement spécifique appliqué. La plupart de ces affections sont endémiques, ce qui fait que les acariens ne sont pas la plupart du temps identifiés comme agent causal.

Par observations et recherches, il a été remarqué que l’exposition prolongée aux acariens est susceptible de causer chez l’Homme, les troubles de santé suivants:

Lire la suite

Invasion des insectes et acariens d’élevage : Conséquences sur l’activité d’élevage

La présence des insectes et acariens parasites dans les élevages entraîne des conséquences négatives sur le développement de l’élevage. D’une part les animaux subissent en silence l’agression de ces parasites et leurs performances en sont négativement affectées. D’autre part, l’éleveur investit de l’argent mais n’en tire pas de profit convenablement.

Les conséquences de l’invasion des insectes et acariens parasites sur l’activité d’élevage se présentent sur les plans sanitaire et économique.

Poules pondeuses très infestées d’acariens et d’autres parasites. Il est observé sur le site d’élevage un niveau d’hygiène médiocre et une négligence des mesures de biosécurités de biosécurité.
Conséquences sanitaires

Sur le plan sanitaire, ces bestioles engendrent des troubles sanitaires frustres dont la plupart restent non diagnostiqués. De façon générale, il est noté une baisse des performances attendues des animaux d’élevage et de compagnie.

La gravité de l’effet des acariens et insectes parasites sur les animaux est fonction du type d’animal et de son stade physiologique.

Baisse des performances

Les performances de l’animal regroupent globalement les performances de production (viande, lait, œufs, laine, peau etc.), et les performances de reproduction.

Baisse des performances de production

La baisse des performances de production est due aux dommages sanitaires occasionnés par l’exposition aux insectes et acariens. Les symptômes qui peuvent être observés sont entre autres:

  • Retard de croissance ;
  • Amaigrissement ;
  • Mortalité ;
  • Affections dermatologiques ;
  • Affections respiratoires ;
  • Paralysie ;
  • Chute de ponte pour les poules pondeuses ;
  • Etc.

Pour les animaux de compagnie comme les chiens et chats etc., leur état général est affecté. Le chien de garde n’est plus très actif et n’aboie plus convenablement. Les affections dermatologiques sont observées sur leur corps.

Baisse des performances de reproduction

Les performances reproductives attendues sont globalement non satisfaites à cause de l’hyper-parasitisme. La qualité de la fonction de reproduction est directement fonction à l’état général. Un reproducteur dont l’état général est affecté n’est pas dans les bonnes conditions d’expression de son potentiel de reproduction. Il peut être observé au niveau des reproducteurs l’amenuisement de l’engouement à la reproduction, les saillies non fécondantes, les avortements, les mortinatalités, etc.

Conséquences économiques

La baisse des performances de production et de reproduction affecte directement la rentabilité de l’activité.

Que ce soit pour se débarrasser de ces pestes, ou restaurer la santé des animaux rescapés ou traiter l’habitat, les matériels d’élevage et l’environnement, il faut mettre en place une méthodologie rigoureuse. Et, cela nécessite des coûts ou charges supplémentaires. Il faut noter que ces nuisibles sont actuellement très résistants au traitement.

Lorsque les bestioles ne sont pas vite diagnostiquées sur la ferme, les dommages causés sont importants et entraînent une baisse de la rentabilité. Lorsqu’elles sont vite diagnostiquées, et une réaction rapide leur est appliquée, ils les pertes économiques sont réduites.

L’attention sur les agents pathogènes s’était tellement focalisée sur les virus, les batteries et les champignons de telle sorte que l’activité destructrice des insectes et acariens parasites a été malheureusement négligée pendant longtemps.

Il est important de faire ressortir que la présence des insectes et acariens dans les élevages ne profite en rien au promoteur. Ces nuisibles affectent l’état général des animaux d’élevage et entrainent une baisse de la rentabilité de l’activité.

Louis Agbokou

(Credit photo : Louis Agbokou)

Invasion des Insectes et Acariens d’élevage : 10 points basiques pour commencer

L’activité d’élevage se met en œuvre selon des normes dont le respect rigoureux assure sa maîtrise. L’ignorance ou la négligence d’une procédure du macro-processus que constitue l’activité peut causer des dommages aux animaux du point de vue sanitaire et, si cela perdure, engendrer des dommages sanitaires directement ou indirectement aux humains.

Les insectes et acariens parasites se propagent en ce moment de façon inquiétante dans l’environnement du fait de l’ignorance et/ou de la négligence des normes du système d’élevage. Je voudrais d’abord m’appesantir sur les acariens dont je présente quelques astuces pour identifier leur mode d’action.

Pexels.com
1- Les acariens ne sont pas seulement dans les élevages !

La plupart des élevages négligent les mesures de biosécurité constituant ainsi des sources de développement et de dissémination de toutes sortes d’agents pathogènes et de vecteurs des maladies des animaux et des humains. En ce qui concerne les acariens, à la faveur de cette négligence, ils se propagent dans l’environnement de telle sorte qu’ils sont présents actuellement dans plusieurs élevages et maisons d’habitation…

2- Les acariens sont des parasites

Les acariens vivent de leurs hôtes. Dans les élevages, les acariens sont à l’origine de plusieurs affections occasionnant une baisse des performances et à la longue la mortalité des sujets exposés. Au niveau des humains, les acariens provoquent plusieurs dommages sanitaires. Chez l’homme, plusieurs maladies et ou affections sont causées et entretenues par l’exposition aux acariens.

3- Les acariens,  des ennemis invisibles

Les acariens ne sont pas des insectes, ils ont quatre paires d’ailes et mesurent moins de 0,5 millimètre. De par leur petite taille, les acariens échappent à la vue humaine. Nous ne pouvons donc pas les voir à l’œil nu. Par contre, eux, ils nous voient très bien et ils en profitent sérieusement.

4- Les acariens se déplacent dans l’air

Les acariens disposent des pattes qui leur permettent de se déplacer. Mais aussi ils se déplacent dans l’air ; Lorsqu’un endroit est infesté d’acariens, il a été observé que le courant d’air est chargé d’acariens de telle sorte que sans un contact étroit, les acariens peuvent se poser sur un hôte.

5- Les acariens sont des bestioles à activité nocturne

Dans la journée, les acariens, au besoin sortent mais cherchent principalement à se cacher. Mais dans la nuit ils sortent en masse de leur cachette pour explorer et chercher à se nourrir.

6- Les acariens sont attirés par la couleur noire :

Dans la journée, lorsque vous portez un vêtement de couleur noire dans un endroit infesté d’acariens, vous allez attirer dans votre vêtement un nombre important d’acariens. Les acariens étant plus actifs la nuit, ils associent la couleur noire à la nuit.

7- Les acariens sont offensifs : ils saisissent l’avantage

Les acariens ont l’avantage que nous ne les voyons pas. Mais par contre, ils nous voient bien et en profitent en réalité. Car, ils nous attaquent. Lorsque vous vous trouvez dans un endroit infesté d’acariens d’élevage, ils sautent et se posent sur vous. Ils rentrent dans les cheveux (couleur noir) et atteignent le cuir chevelu en se collant à la base du cheveu.

Les acariens ne fuient pas l’homme mais l’attaquent, sachant que ce dernier ne les voit pas.

8- Les acariens piquent et sucent le sang

Etant parasites, les acariens piquent leurs hôtes (animal ou homme), déversent des substances chimiques, sucent le sang et occasionnent des dommages sanitaires.

9- Dans un endroit infesté d’acariens, l’air est pollué d’acariens.

Dans un environnement infesté d’acariens, l’air est pollué d’acariens et de déjections d’acariens. Parce que les acariens se déplacent dans l’air, et leurs déjections, étant sous forme de la poussière, sont de la poussière qui se retrouve également dans l’air.

10- Les acariens se disséminent très rapidement

Les acariens  aiment conquérir plus d’espace. Ils se laissent emporter par l’air en suivant le sens de circulation normale de l’air. Ils ne se contentent pas de leur environnement immédiat. Ils saisissent chaque opportunité pour se propager d’avantage.

Des millions et des millions des acariens se reproduisent dans certains élevages et maisons d’habitation.  La situation actuelle nécessite une action immédiate car chaque jour la population des acariens augmente ; créant sur leur passage des dommages économiques et sanitaires difficiles à maîtriser…