Pensez- vous que l’agriculture est une priorité ? (2)

Dans un premier article, sont publiées les réponses apportées à la question Pensez-vous que l’agriculture est une priorité ?.

Les réponses sont la clé d’accès au groupe Facebook « L’agriculture, une priorité« . Ici, la liste des réponses apportées par les nouveaux adhérents. Ceux n’ayant pas répondu à la question n’ont pas pu avoir l’accès au groupe, la réponse étant la clé d’accès.

Confiplux_Johnoa Chambers
Confiture à base de fruits naturels pour une bonne santé et la beauté du corps. ©Johnoa Chambers

PENSEZ-VOUS QUE L’AGRICULTURE EST UNE PRIORITÉ ?

* L’agriculture, c’est l’avenir de l’Afrique. L’agriculture est le socle du développement. Seule l’agriculture peut libérer les jeunes du chômage ;

* L’agriculture doit être une priorité parce qu’elle est le socle du développement humain. Le véritable développement part d’une agriculture Lire la suite

Vaccins injectables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (10)

Les vaccins injectables sont administrés aux volailles en tenant compte de leurs particularités anatomo- physiologiques : les parties du corps les plus musclées ou non, les plus innervées ou non, les plus osseuses ou non, les plus cartilagineuses ou non, les réactions biologiques, l’installation de l’immunité etc. Certaines parties du corps des volailles sont plus indiquées pour recevoir la solution vaccinale que d’autres.

point et sens des injections
Sur ce dessin, quelques points d’injection (pattes, bréchet, base des ailes, cou) sont mis en évidence. Les flèches indiquent le sens dans lequel les vaccinations sont faites. Autant que possible, il est conseillé d’éviter des injections intra-musculaires dans les pattes.                   ©Louis Agbokou

Il est aussi important de suivre Lire la suite

Vaccins injectables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (9)

La plupart des vaccins sont conservés au réfrigérateur à une température comprise entre 2oC et 8oC (voir sur notice du vaccin pour précision spécifique) alors que la température corporelle de la volaille oscille entre 40 et 42o C. Il est important de réduire ce gap de températures avant l’injection du vaccin. Injecter un vaccin directement sorti du réfrigérateur aux volailles provoque chez ces dernières un choc thermique occasionnant 10 à 12 jours après l’injection, des protubérances de diverses tailles au lieu d’injection du fait de la température du vaccin lors de l’injection.

seringue automatique_echec vaccinal_8En définitive, injecter directement aux Lire la suite

Vaccins injectables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (8)

Une mauvaise hygiène de l’opérateur et du matériel de vaccination peut être une cause d’échec vaccinal. Les aiguilles et seringues à usage unique doivent être utilisées une seule fois. Quant au matériel à usage multiple, vous devez les désinfecter et bien les rincer avant utilisation. L’opérateur doit également prendre des mesures d’hygiène en la matière.

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (7)

Sur la notice de tout vaccin, le fabricant prend le soin d’expliquer les spécificités du produit dont les conditions de conservation, de l’utilisation, de l’installation de l’immunité etc. Ignorer de prendre connaissance de la notice du vaccin et de mettre en application ses recommandations spécifiques peut être une cause d’échec vaccinal. Vous devez donc toujours lire la notice et en tenir compte…

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (6)

Un mauvais état général des volailles peut être une cause d’échec vaccinal. Certains facteurs peuvent affecter l’état général des volailles qui ne pourront pas de ce fait, induire une bonne réponse immunitaire. La plupart du temps, lors de la programmation et de la réalisation de la vaccination, la corrélation n’est pas faite entre l’occurrence de ces facteurs et la réussite de la vaccination.

poussins_vaccination

Une forte densité

Le non respect des normes en matière de Lire la suite

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (5)

La non maîtrise de la quantité optimale d’eau à utiliser pour la dilution du vaccin buvable peut être une cause d’échec vaccinal. Deux situations peuvent se présenter :

photo_bon_bon

* Première situation: La quantité d’eau est au-delà de la norme et conduit à une dilution exagérée du vaccin. Dans ce cas, les Lire la suite