Vaccins injectables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (10)

Les vaccins injectables sont administrés aux volailles en tenant compte de leurs particularités anatomo- physiologiques : les parties du corps les plus musclées ou non, les plus innervées ou non, les plus osseuses ou non, les plus cartilagineuses ou non, les réactions biologiques, l’installation de l’immunité etc. Certaines parties du corps des volailles sont plus indiquées pour recevoir la solution vaccinale que d’autres.

point et sens des injections
Sur ce dessin, quelques points d’injection (pattes, bréchet, base des ailes, cou) sont mis en évidence. Les flèches indiquent le sens dans lequel les vaccinations sont faites. Autant que possible, il est conseillé d’éviter des injections intra-musculaires dans les pattes.                   ©Louis Agbokou

Il est aussi important de suivre Lire la suite

Vaccins injectables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (9)

La plupart des vaccins sont conservés au réfrigérateur à une température comprise entre 2oC et 8oC (voir sur notice du vaccin pour précision spécifique) alors que la température corporelle de la volaille oscille entre 40 et 42o C. Il est important de réduire ce gap de températures avant l’injection du vaccin. Injecter un vaccin directement sorti du réfrigérateur aux volailles provoque chez ces dernières un choc thermique occasionnant 10 à 12 jours après l’injection, des protubérances de diverses tailles au lieu d’injection du fait de la température du vaccin lors de l’injection.

seringue automatique_echec vaccinal_8En définitive, injecter directement aux Lire la suite

Vaccins injectables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (8)

Une mauvaise hygiène de l’opérateur et du matériel de vaccination peut être une cause d’échec vaccinal. Les aiguilles et seringues à usage unique doivent être utilisées une seule fois. Quant au matériel à usage multiple, vous devez les désinfecter et bien les rincer avant utilisation. L’opérateur doit également prendre des mesures d’hygiène en la matière.

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (7)

Sur la notice de tout vaccin, le fabricant prend le soin d’expliquer les spécificités du produit dont les conditions de conservation, de l’utilisation, de l’installation de l’immunité etc. Ignorer de prendre connaissance de la notice du vaccin et de mettre en application ses recommandations spécifiques peut être une cause d’échec vaccinal. Vous devez donc toujours lire la notice et en tenir compte…

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (6)

Un mauvais état général des volailles peut être une cause d’échec vaccinal. Certains facteurs peuvent affecter l’état général des volailles qui ne pourront pas de ce fait, induire une bonne réponse immunitaire. La plupart du temps, lors de la programmation et de la réalisation de la vaccination, la corrélation n’est pas faite entre l’occurrence de ces facteurs et la réussite de la vaccination.

poussins_vaccination

Une forte densité

Le non respect des normes en matière de Lire la suite

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (5)

La non maîtrise de la quantité optimale d’eau à utiliser pour la dilution du vaccin buvable peut être une cause d’échec vaccinal. Deux situations peuvent se présenter :

photo_bon_bon

* Première situation: La quantité d’eau est au-delà de la norme et conduit à une dilution exagérée du vaccin. Dans ce cas, les Lire la suite

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (4)

L’eau de dilution du vaccin buvable peut être une cause d’échec vaccinal. Il n’est pas recommandée d’utiliser de l’eau contenant des désinfectants : l’eau de robinet est donc proscrite. Vous pouvez utiliser par exemple l’eau de puits ou de forage etc.

Dans ce cas, le puits ou le forage ne devrait pas être désinfecté et entretenu récemment. Au cas où, la qualité chimique de l’eau n’est pas maîtrisée, il faut y ajouter de lait écrémé à 2 % avant de l’utiliser pour la dilution du vaccin buvable.

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (3)

Lorsque la chaîne de froid n’est pas respectée, la qualité du vaccin peut être altérée. Le vaccin ne pourra donc pas induire la réponse immunitaire souhaitée.

Le vaccin avicole buvable doit être approvisionné dans une glacière ayant de la glace et maintenu comme tel jusque l’administration aux volailles.

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (2)

L’utilisation des désinfectants juste avant, au cours et après la vaccination peut constituer une cause d’échec vaccinal. Les matériels utilisés pour la vaccination ne doivent pas être désinfectés.

Une attention particulière doit être accordée aux désinfectants virocide et bactéricide. Il est conseillé de respecter un délai de 3 à 7 jours avant et après la vaccination.

Vaccins buvables chez les volailles : Les causes d’échec vaccinal (1)

Il est important de comprendre ce que nous désignons par échec vaccinal. Pour ce faire,nous allons nous référer à l’objectif de la vaccination. Cet objectif c’est la production par l’organisme de la volaille (dans le cas d’espèce) Lire la suite

5 astuces pour réussir votre diagnostic d’exploitation : Cas pratique Nº2

Mes poules pondeuses ne font que se piquer sans cesse et se blessent la tête. Est ce que vous pouvez maider à comprendre ce qui se passe sur ma ferme ?

Le picage dans les élevages de poules pondeuses peut être causé par un certain nombre de facteurs. Dans la petite vidéo ci-après observez le comportement des poules  !

1- Poser des questions

Les questions permettent d’appréhender la situation du général au particulier. De façon globale il s’agit de demander l’effectif actuel, le taux de ponte, les traitements effectués ; depuis quand le picage a commencé Lire la suite

Conduite des pondeuses de 0 à 18 semaines d’âges: 7 enseignements tirés

Chaque bande de volailles conduites du démarrage à la fin du cycle de production fait l’objet de plusieurs leçons apprises que l’aviculteur capitalise pour la prochaine expérience. Pour avoir observé un certain nombre de fermes du démarrage à l’entrée en ponte, j’expose ici 7 enseignements tirés pour manifester de bonnes performances au cours de cette période délicate.

photo_poulettes.jpg

1- Suivre de près ces trois facteurs chaque semaine

Durant cette période, trois facteurs sont à suivre de près chaque semaine. Il s’agit de l’alimentation, du suivi sanitaire et de la Lire la suite

Pensez- vous que l’agriculture est une priorité ?

C’est ce que je crois. L’agriculture est une priorité pour atteindre l’autosuffisance alimentaire et résoudre efficacement le problème du chômage des jeunes. C’est un choix stratégique pour accélérer le développement économique de l’Afrique.

cultures sous serre

L’agriculture, une priorité : c’est la dénomination d’un groupe Facebook sur lequel je partage mes articles, les opportunités en agribusiness et Lire la suite

5 astuces pour réussir votre diagnostic d’exploitation: Cas pratique Nº1

Le spécialiste d’élevage est la plupart du temps sollicité pour résoudre un problème spécifique posé sur une ferme d’élevage. Pour ce cas ci, la situation de la ferme m’a été présentée en ces termes :  » J’ai enregistré un cas de mortalité de mes pondeuses avant hier, un autre hier et un troisième ce matin. Cela me fait trois pondeuses mortes dans cette semaine. S’il vous plaît, est ce que vous pouvez m’aider à savoir ce qui se passe sur ma ferme ? » 

En se référant aux directives décrites dans 5 astuces pour réussir votre diagnostic d’exploitation, je présente pas-à-pas comment chaque astuce a été appliquée dans ce cas pratique d’une ferme d’élevage de poules Lire la suite

Stage de formation en Israël : Production d’arbres fruitiers subtropicaux – Gestion, technologies et après-récolte

L’Agence Israélienne pour la Coopération Internationale au Développement (MASHAV) en collaboration avec l’Agence de Coopération Internationale Allemande pour le Développement (GIZ) organise au Centre International de Formation Agricole (MATC) un stage de formation sur la Production d’arbres fruitiers subtropicaux : gestion, technologies et après-récolte du 11 au 25 juin 2019 à Shefayim – Israël.

moshav-kochav-michel.jpgSujets principaux

Les sujets principaux Lire la suite