Elevage des lapins : Sevrage et sexage

Une bonne gestion de la reproduction est importante pour la réussite de la production des lapins. A l’instar des autres étapes du suivi de la reproduction, sevrage et sexage méritent d’être convenablement effectués pour maîtriser la gestion des effectifs à l’engraissement.

nid_lapereau

L’âge au sevrage

Les lapereaux peuvent être sevrés entre 25 et 35 jours d’âge. Tout dépend de l’effectif de la portée, de la vitalité des lapereaux. Une moyenne de 30 jours d’âge est tout de même acceptée pour le sevrage.

Que faire avant le sevrage ?

Avant le sevrage, il convient de laver, désinfecter et sécher les cages devant abriter les lapereaux à sevrer. Ensuite, il faut identifier les lapereaux à sevrer en se référant à leur fiche de naissance. Mais avec l’expérience, le flair de l’éleveur suffit, et ce dernier n’a pas tellement besoin de fiches pour identifier les lapereaux à sevrer.

Que faire au cours du sevrage ?

Le sevrage est la séparation des lapereaux de la lapine mère. C’est une opération stressante aussi bien pour la lapine (qui, pour la plupart du temps, est gestante en ce moment) que pour les lapereaux. Dans la pratique, on peut se munir d’un seau en plastique dans lequel on dépose soigneusement les lapereaux retirés des cages mères. Ensuite, en tenant compte de la densité dans les cages mères, on répartit les lapereaux par sexe dans les cages à eux réservées.

Pourquoi faire le sexage des lapereaux?

Il y a encore un moment, lors du sevrage, les lapereaux sont juste répartis dans les cages d’engraissement sans tenir compte de leur sexe. Au cours de leur croissance dans les cages d’engraissement, les lapins s’accouplent et certaines femelles deviennent même gestantes avant la fin de la durée l’engraissement. Dans certains cas, on retrouve sous les cages d’engraissement des lapereaux et d’où on déduit qu’il y a une lapine gestante parmi celles en engraissement.

Le sexage permet de suivre facilement les lapereaux car les animaux de même sexe ont une vitesse de croissance presque similaire. Un autre avantage du sexage est qu’il permet de faire plus facilement la sélection des reproducteurs au sein de l’effectif des lapins à l’engraissement.

Comment faire le sexage des lapereaux ?

Le sexage ou l’identification du sexe des lapereaux se fait de la façon suivante :

– Saisir le lapereau par la peau du dos, au-dessus des pattes antérieures ;

– pincer la queue du lapereau entre l’index et le majeur, puis avec le pouce faire découvrir la région uro-génitale du lapereau et appuyer légèrement sur la touffe de poils avant le sexe du lapereau. Si le lapereau est un mâle, l’organe génital se présente sous la forme d’un tube. Si le lapereau est une femelle, l’organe génital se présente sous la forme d’une petite fente comme le montre cette image. Sur cette image, vous pouvez voir comment tenir le lapereau pour faire le sexage.

Une fois le sexage effectué, les femelles sont réparties dans les mêmes cages. Pareil pour les mâles.

Que faire après le sevrage ?

Juste après le sevrage, il est conseillé de commencer à appliquer le plan de prophylaxie que la ferme met en œuvre. Bien sûr, il faut distribuer l’eau potable et l’aliment aux lapereaux sevrés.

(Credit photo: Gilles Gnacadja)

Louis Agbokou.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s