Entreprenariat agricole: Théophile fait le choix de la banane plantain

La diversité des filières agricoles est un atout dont peut se servir la jeunesse pour résorber le problème de chômage et améliorer son revenu. La production de la banane plantain peut être une solution. C’est le choix de Théophile. Il invite la jeune génération à suivre ses pas.

theophile_plantain.jpg

Théophile et la banane plantain

Depuis les années 1998, Théophile Abogoun fait ses preuves dans la plantation de la banane plantain. Sa bananeraie (1500 m²) est situé à Sèmè-Kraké à trois kilomètres de la voie inter-état Cotonou- Lagos au quartier Guévédji. 

Théophile défend que la banane plantain est un secteur qu’il faut promouvoir pour le bien être de la population et la lutte contre le chômage. Grâce à sa teneur élevée un glucide, la banane plantain constitue une source d’énergie pour l’organisme humain. c’est un produit rentable et la demande est forte sur le marché.

Comment organise t-il sa production ?

Il explique que la production est organisée en trois grandes activités que sont la préparation du sol, la mise en terre des plants et l’entretien.

La préparation du sol

C’est une étape décisive de toute la production. En effet après le choix de l’espace devant accueillir les plants, il faut passer à un aménagement du site et préparer le sol à la production. En ce qui concerne la banane et surtout la banane plantain, il faut noter que sa production peut être faite en plein sol ou dans les basfonds. Dans le deuxième cas, il faut s’assurer que les plants sont posés sur des billons pour éviter qu’ils soient inondés pendant le saison des pluies.

La mise en terre des plants.

Cette étape consiste à mettre les bananiers en terre après la préparation du sol. Ici, il faut tenir compte du respect de l’écartement entre plants qui est de 2 mètres. Il précise que cet écartement permet aux plants de bien se développer car dit-il « le bananier a besoin de l’espace et quand on le comprime, il ne se développe plus ». Il achète actuellement ses plants à 400 FCFA l’unité à Kraké- Daho, un village voisin.

L’entretien des plants

Au cas où la production est faite sur le sol, il faut prévoir un système d’irrigation et arroser les plants une fois par jour (les soirs), recommande Théophile. Mais pour son cas, c’est-à-dire la production en basfond, pas besoin d’arroser à cause de l’humidité du sol ou bien en saison sèche, une sois par semaine suffirait.

La banane plantain nécessite beaucoup plus de terreaux naturels et moins d’engrais chimiques. « En ce qui concerne ma production, je n’utilise aucun engrais minéral ». Le tronc de la banane plantain n’est pas assez solide ; dès que les régimes commencent à se former, il faut le maintenir avec un bois solide pour empêcher le plant de tomber prématurément. Aussi faut-il enlever chaque 5 jours les feuilles mortes pour favoriser une bonne circulation de l’air et permettre un bon développement des bananiers.

banane-plantain-en-devlp.jpgL’activité peut-elle nourrir son homme ?

Lorsque l’entretien est bien fait, il peut avoir 1,7 à 2 récoltes de régimes par an. Théophile explique que même à partir d’un petit espace de 500 m², la production de la banane plantain peut être une activité très intéressante car nécessite très peu de temps à y consacrer. Le prix sur le marché de la banane plantain varie d’un client à l’autre et peut osciller entre 2000 et 3500 FCFA par régime.

Théophile invite les jeunes à embrasser cette activité et se dit disponible pour partager son expérience avec les jeunes.

Louis Agbokou et Jacques Hounkanrin.

 

Publicités

2 réflexions sur “Entreprenariat agricole: Théophile fait le choix de la banane plantain

  1. Ouattara yaya 2 août 2018 / 10 10 25 08258

    Bjr monsieur c’est par rapport à votre publication sur la banane plantain. Je suis étudiant à la faculté des sciences agronomiques d’abomey calavi. Et j’aimerais suivre un stage de fin de formation de 3 mois chez vous . Pour m’imprégner de cette filière banane que je trouve très porteuse .

    Merci mon contact est le 62465421
    60304712

    J'aime

    • Le Blog de Louis Agbokou 6 août 2018 / 18 06 28 08288

      Veuillez contacter Jacques Hounkanrin au 67-01-67-78 de ma part.
      Il pourra vous mettre en contact avec le producteur. Merci

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s