Agribusiness : Comment analyser la rentabilité de vos projets ?

Dans la typologie des projets, on parle de rentabilité de projet pour les projets à but lucratif. J’ai décidé de vous parler de la rentabilité des projets car de nos jours beaucoup de jeunes entrepreneurs agricoles sont appelés à présenter et défendre leurs projets pour l’obtention de financement. En effet, j’ai été contacté par un jeune qui m’envoie ce message « J’ai rédigé un projet sur l’aviculture et je voudrais votre aide pour l’améliorer ». Je lui ai dit de m’envoyer par mail le document de projet. C’est juste après avoir monté le document du projet que j’ai décidé de partager avec vous les paramètres d’analyse de la rentabilité d’un projet. Pour commencer, j’ai eu recours à un texte extrait de mon mémoire de Master en Management de la Qualité et des Projets. Comme je l’ai précisé plus haut, l’analyse de la rentabilité des projets est réalisée sur les projets à but lucratif.

« Le principe fondamental de l’analyse de la rentabilité financière d’un projet repose sur la comparaison des ressources financières attendues du projet sur sa durée de vie, au coût ou à la mise de fonds qu’il requiert. La plupart du temps, les deux indicateurs utilisés sont la Valeur Actualisée Nette (VAN) et le Taux de Rentabilité Interne (TRI). Un projet ayant une phase de production implique un investissement initial (une sortie d’argent) qui réduira les coûts d’utilisation du matériel et des processus existants (PNUE, 2001). Cette réduction des coûts annuels fournit des rentrées d’argent au cours des années à venir, qui rembourseront l’investissement initial. Le calcul de la VAN convertit tous les futurs flux monétaires prévus d’un projet en leur « valeur actuelle », c’est-à-dire, leur valeur maintenant, au tout début du projet. Puis, toutes les valeurs actuelles sont additionnées ensemble pour calculer un seul chiffre qui peut caractériser la valeur générale du projet, autrement dit, la rentabilité du projet. En général, la VAN est calculée pour une période spécifique d’intérêt (3 ans, 5 ans ou 6 ans par exemple). Si la VAN du projet est supérieure à zéro, on considère le projet comme étant rentable pour cette période de temps. Si la VAN du projet est inférieure à zéro, on considère que le projet n’est pas rentable pour cette période de temps.

 Formule de calcul de la VAN

Par définition, la VAN = la somme des valeurs actuelles de tous les flux monétaires d’un projet, aussi bien négatifs (sorties d’argent) que positifs (rentrées d’argent). Par souci de simplicité, on évalue les flux monétaires du projet sur une base annuelle. La formule pour calculer la VAN est la suivante :

VANn = (VA1 + VA2 +…………+ VAn) – Coût de l’investissement initial

Avec: VANn = la valeur actuelle nette du projet au cours d’un nombre « n » d’années ;

VA1 jusqu’à VAn = les flux monétaires tirés de chaque année de projet (positifs pour les rentrées d’argent et négatifs pour les sorties d’argent).

Quant au Taux de Rentabilité Interne (TRI), c’est la valeur du taux qui annule la VAN (Panzera, 2010).

Formule de calcul du TRI

En considérant un investissement initial de 60000 et un flux constant de 20000 par années. Le calcul du TRI sur six ans s’effectue comme suit :

TRI

La valeur du TRI est sensiblement égale à 24,3%. Cela signifie que le coût maximal des fonds supportables par le projet est 24,3%. Si notre coût de financement ou taux d’intérêt est supérieur à 25%, la VAN devient négative, il ne faut pas entreprendre le projet. Par contre, pour tout taux d’intérêt compris entre 0% et 24,3%, le projet a une VAN positive, et donc devrait être entrepris. »

Pour conclure cette partie, il faut noter que la VAN permet de savoir si le projet est rentable sur une durée donnée alors que le TRI informe sur le taux d’intérêt maximal que peut supporter le projet.

 Revenons au cas du projet que je viens d’élaborer

Je monté au jeune entrepreneur un projet d’élevage de mille poules pondeuses à soumettre à une institution financière pour solliciter un financement. Le coût du projet s’élève à 7 354 606 FCFA avec un investissement de 3 456 000 FCFA. Le montant du crédit sollicité est de 6 354 606 FCFA à rembourser sur 5 ans avec un différé de 8 mois. Pour la plupart du temps, la durée du différé dans le cas de l’élevage des pondeuses est de 6 mois, mais dans mon cas précis, en tenant compte du budget de trésorerie, le promoteur n’aura pas encore assez d’entrée d’argent pouvant lui permettre de faire face au remboursement. C’est pourquoi j’ai attendu le 8e mois car à ce moment les recettes permettent de commencer facilement le remboursement du crédit. La VAN du projet (2 215 038) étant positive, le projet est donc rentable sur la durée des 5 années. Le TRI est de 11% ce qui signifie que le projet peut supporter un taux d’intérêt de 10% et moins. Le délai de récupération du projet qui est de 3,2 ans montre que le jeune entrepreneur peut bien solder le crédit avant la fin de la durée du projet.

Ces données précitées sont celles du projet que je viens d’élaborer, chaque document de projet est spécifique et dans le cas d’espèce des copier-coller ne font pas bon ménage.

Vous pouvez me solliciter à évaluer ou concevoir votre document de projet aussi bien dans le cas des projets à but lucratif que des projets de développement.

Merci de me faire part de vos commentaires.

A votre succès !

Publicités

2 réflexions sur “Agribusiness : Comment analyser la rentabilité de vos projets ?

  1. Ibrahim 14 juin 2017 / 2 02 43 06436

    Votre mail svp

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s