Comment peut-il avoir une intoxication alimentaire au NaCl chez le porc et la volaille ?

Pondeuses-C’est une question a été posée par un étudiant en agronomie sur un forum d’agronomes. Entre autres essais de réponses, j’ai proposé la réponse suivante :

« Il peut y avoir intoxication alimentaire lorsque que le NaCl est en excès dans l’aliment du porc et des volailles. Cette intoxication pourrait se traduire par la diarrhée qui s’explique par une dilution du tractus digestif par osmose ». Plus tard, l’étudiant ajoute que le taux d’incorporation du sel est normal dans la provende.

J’avais écrit « alors, le prof vous envoie vers les réactions chimiques : Le NaCl est un sel. La réaction de déminéralisation du NaCl est la suivante :

2 NaCl + H2O –> (2 Na++ 2 OH-) + H2 + Cl2

L’hydrogène (H) et le clore (Cl) peuvent se combiner pour former l’acide chlorhydrique qui peut être toxique au tractus digestif. Arrivée à cette conclusion je me suis dit que ce n’est pas suffisant, le sel n’étant pas utilisé uniquement au niveau de la provende des porcs et volailles. J’ai donc poursuivi mes recherches. Je suis enfin tombé sur la bonne explication qui du moins me paraît plus raisonnable.

De quoi s’agit-il en réalité ?

En fait, il est question d’une hypersensibilité au NaCl due à la présence du chlore au niveau des porcs et des volailles. Cela se traduit par le fait que même une proportion normale du sel dans la provende des porcs et des volailles peut engendrer une intoxication alimentaire au niveau de ces deux espèces en absence d’une quantité suffisante d’eau d’abreuvement ou lorsque cette dernière est salée ou contient une grande quantité d’ions chlorures.

Comment peut-on y remédier ? 

Au niveau des porcs, le besoin en sodium est estimé à 1,5 g par Kg de matière sèche dans la ration. Ce besoin est couvert par un apport de 0,5% de sel dans la provende. En considérant le rôle du sel dans la ration et pour limiter le risque d’intoxication alimentaire, je suggère de réduire le taux d’incorporation de NaCl de 0,25 à 0,30 % dans la ration.

Quant aux pondeuses, l’apport de chlore total doit être limité à 0,14% de la ration, équivalent à 0,23% de chlorure de soduim dans la ration. Le chlore étant à l’origine de l’intoxication alimentaire (acidose), je suggère de considérer 0,20 à 0,22% de NaCl dans la ration.

Plus important, avec les taux usuels d’incorporation, vous pouvez éviter l’intoxication alimentaire en rendant disponible et à volonté une eau d’abreuvement de bonne qualité.

Pour de plus amples informations cliquez sur les liens suivants :

Lien 1

Lien 2

Lien 3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s