J’ai lancé la commande des poussins ponte: Que dois-je faire pour réussir la phase de démarrage ?

La réussite de la phase de démarrage des poussins (0 à 8 semaines d’âge) dépend de l’attention que vous portez à chaque poussin au cours du transport des poussins sur la ferme, au cours de la réception des poussins sur la ferme, pendant le chauffage. Le respect de la densité, des conditions aérodynamiques, des normes d’habitat, des normes nutritionnelles et du suivi sanitaire est aussi très important durant la phase de démarrage des poussins ponte.

poussins_bon

Le poussin est fragile, vous devez en tenir compte. Avant de quitter la ferme pour aller chercher les poussins chez le fournisseur, la poussinière doit être préparée, les mangeoires et les abreuvoirs doivent y être disposés. En fonction de la période de l’année, il est recommandé de commencer le chauffage de la poussinière la veille ou bien 3 jours avant l’arrivée des poussins.

Avant le transport
La plupart du temps, les poussins sont disposés dans de petits cartons perforés. Vous devez ouvrir les cartons pour voir s’il n’y a pas de poussins morts ou en détresse respiratoire. Vous devez aussi vérifier la densité dans le carton, voir si des poussins ne se sont pas entassés. En cas de poussins morts ou en détresse respiratoire, vous pouvez les échanger au près du fournisseur.

Pendant le transport
Il faut s’assurer que le transport des poussins a lieu en période fraîche (le soir ou tôt le matin). Au cours du transport, vous devez rouler à vitesse moyenne pour réduire que le courant d’air. Les cartons contenant les poussins ne doivent pas être totalement couverts pour éviter l’asphyxie des poussins.

A l’arrivée sur la ferme
A votre arrivée sur la ferme, vous devez faire passer votre véhicule dans le rotoluve, le cas échéant. Vous devez passer vous même dans le pédiluve et vous lavez les mains avec une solution désinfectante. Le cas échéant, vous devez porter les vêtements (y compris les chaussures) de la ferme. Ensuite, vous prenez les cartons contenant les poussins et vous faites un deuxième contrôle de la viabilité des poussins. Vous pouvez distribuer de l’eau sucrée au cas où vous constatez que plusieurs poussins ne sont pas vigoureux : mettre 2 morceaux de sucres de forme cubique dans un litre d’eau potable. Après avoir réparti les poussins dans la poussinière, vous devez isoler puis brûler les cartons contenant les poussins (toujours les brûler).

L’habitat et les conditions aérodynamiques
Au cours de la phase de démarrage et en fonction de la période de l’année, les poussins bénéficient du chauffage de la poussinière pendant 15 jours. Durant la phase de démarrage, les poussins passent de la poussinière au poulailler proprement dit. Deux situations se présentent dans la plupart des cas : soit la poussinière est construite séparément et abrite les poussins qui seront transférés dans le poulailler à la fin du démarrage, soit la poussinière est fabriquée au sein du poulailler avec des matériaux de fortune qui sont défaits à la fin du chauffage.

La densité au cours du démarrage
Le respect de la densité est crucial pour la survie et la bonne croissance des poussins. A titre d’exemple, vous pouvez vous référer aux données suivants :
0 à 5 semaines d’âge : 25 – 30 poussins
6 à 10 semaines d’âge : 20 – 30 poussins
Il faut noter tout de même que l’observation de l’éleveur et l’expérience du spécialiste zootechnicien sont nécessaires pour adapter ces données aux différentes souches de pondeuses sur le marché. Il faut prendre très au sérieux le respect de la densité.

Le chauffage
L’objectif du chauffage des poussins c’est de les empêcher d’attraper le froid. Ceci signifie que la quantité de chaleur nécessaire au chauffage est fonction de la saison de l’année. Par exemple la durée et la quantité de chaleur ne seront pas les mêmes dans les mois chauds que dans les mois froids de l’année. Bien noter que chauffage n’est pas égale à privation d’oxygène. J’ai visité des poussinières où tout est hermétiquement fermé sans possibilité d’échange gazeux : sans oxygène, il n’y a pas de vie pour les êtres aérobies que sont les poussins. Bien évidement, il y avait des mortalités des poussins. Cette mauvaise compréhension des conditions aérodynamiques fut le principal point relevé dans les rapports d’audit que j’ai élaborés au terme de l’audit de ces exploitations avicoles pour lesquelles j’ai été sollicité. Pour en savoir plus sur le chauffage des poussins, cliquez ici.

L’alimentation
A la réception des poussins, certains éleveurs distribuent du maïs concassé pendant 3 jours, d’autres vont directement à l’aliment démarrage. Par mesure de précaution, je suggère la deuxième option. Dans ce cas, il faudra donc effectuer la transition alimentaire entre le maïs concassé et l’aliment démarrage. Il faut disposer autant de mangeoires et d’abreuvoirs que nécessaires et observer avec beaucoup d’attention chaque poussin vis-à-vis de l’aliment. Au besoin, il faut aider les poussins moins vigoureux à accéder à la mangeoire ou bien leur disposer une mangeoire à part.
L’aliment démarrage que vous utilisez doit satisfaire les recommandations nutritionnelles des poussins. Si vous fabriquez vous-même la provende, je suggère d’éviter l’incorporation du tourteau de coton et du tourteau d’arachide. Pour avoir une idée sur la quantité de maïs concassé et de provende à distribuer, il faut se référer à la consommation journalière des poussins en fonction de l’âge. Ceci veut dire que la quantité d’aliment à distribuer est connue d’avance et donc vous devez être en mesure d’apprécier si vos poussins ont bien mangé ou pas.
A titre d’exemple, vous pouvez vous référer la quantité d’aliment à distribuer par âge durant la phase de démarrage :

Age (semaines)

Quantité d’aliment (gramme)

1

10

2

20

3

25

4

30

5

35

6

40

7

45

8

50

Pour une bonne conservation de la provende, il est conseillé de les poser sur des palettes, pas à même le sol, ni contre le mur. L’eau d’abreuvement doit être de bonne qualité. Il est conseillé d’analyser l’eau afin de s’assurer de la composition chimique et microbiologique.

Le suivi sanitaire
Certaines mesures de biosécurité ont été détaillées en début de cet article. Vous devez disposer d’un pédiluve, de vêtements et chaussures de travail propres à la ferme et qui ne doivent pas être portés à l’extérieur de la ferme. En ce qui concerne les mesures médicales, vous devez appliquer rigoureusement un plan de prophylaxie à partir du premier jour. Le plan de prophylaxie doit tenir compte des pathologies qui sévissent dans votre localité.
La réussite de toute l’activité de production d’œuf de table dépend de la réussite de la phase de démarrage des poussins. C’est une phase délicate qui demande beaucoup d’attention de la part de l’entrepreneur. L’habitat, les conditions aérodynamiques, l’alimentation et le suivi sanitaire sont à suivre de près pour espérer la réussite de votre activité.

Louis Agbokou
(Credit photo : Louis Agbokou)

Publicités

2 réflexions sur “J’ai lancé la commande des poussins ponte: Que dois-je faire pour réussir la phase de démarrage ?

  1. Moussa 3 juillet 2018 / 22 10 53 07537

    Bonsoir mr louis je veux savoir si vous avez des representants au niger pour la vente de vos documents sur l’aviculture ,la cuniculture et la pisciculture ? Merci tout en esperant une reponse de votre part .

    J'aime

    • Le Blog de Louis Agbokou 4 juillet 2018 / 20 08 03 07037

      Bonjour Monsieur,
      Je n’ai pas encore un représentant au Niger. Si voudrez bien collaborer avec moi pour le compte du Niger, écrivez moi par email. Merci.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s